Ces quatre petits déjeuners vont mettre de bonne humeur même les grognons du réveil. La n°1 est particulièrement adorable.

Que l’on soit d’humeur pour un petit déjeuner anglais, pour animer le repas des enfants ou manger pour manger, et donc sans se prendre la tête, les saucisses de Strasbourg sont souvent la solution facile et qui plaît à tous. Mais autant allier l’utile à l’agréable ! Voici de quoi donner à vos saucisses des aires de grandeur.

Sur le plan de travail :

  • Des saucisses de Strasbourg
  • Des oeufs

Aux fourneaux !

Le coeur : pour la première présentation, coupez la saucisse en deux dans sa longueur, en la laissant attachée à la fin sur 2-3 cm. Formez un coeur avec la saucisse et attachez avec un cure-dent pour bien faire tenir. Déposez votre coeur dans une poêle et faites cuire un oeuf au plat à l’intérieur.

Le tournesol : Enfoncez une brochette au milieu de la saucisse. En partant de l’une des extrémités, entaillez la saucisse en biais avec un couteau pour former une spirale sur toute la longueur. Faites un cercle avec votre spirale, déposez-le dans une poêle et faites-y cuire un oeuf au plat dedans.

La pieuvre : coupez la saucisse de moitié dans sa longueur, sans aller plus haut que les deux-tiers. Coupez une nouvelle fois en deux les lamelles. Faites cuire la saucisse dans l’eau bouillante. À la fin de la cuisson, votre saucisse ressemblera à une pieuvre. Faites les yeux et la bouche avec de la moutarde ou du ketchup. Vous pouvez également coupez la saucisse en deux pour avoir des plus petites pieuvres.

Les mini coeurs : découpez en diagonal les deux extrémités de la saucisse. Assemblez les deux morceaux pour former un coeur que vous fixez avec un cure-dent et faites-les légèrement revenir à la poêle.

Se réveillez avec une petite attention de ce genre donne le sourire dès le matin. Avec un peu d’imagination, on pourrait sublimer même le plus basique des mets ! Bon Ap’ !

Commentaires

Également féroce