Douceurs tendres brésiliennes : les Brigadeiros

La cuisine brésilienne n’est pas des plus populaires dans l’hexagone mais révèle pourtant bien des délices. À l’image de ces confiseries nommées Brigadeiros, créées en 1940 et généreusement distribuées lors de la campagne électorale présidentielle du Brigadier Eduardo Gomes (d’où leur nom). Des décennies plus tard, elles enchantent toujours les palais des brésiliens et c’est en les goûtants qu’on comprend pourquoi !

Sur le plan de travail :

Pour les Brigadeiros au chocolat :

  • 15 g de beurre
  • 200 g de lait concentré sucré
  • 30 g de poudre de cacao amer
  • Des vermicelles au chocolat

Pour les Brigadeiros coco :

  • 15 g de beurre
  • 200 g de lait concentré sucré
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée (et un peu plus pour l’enrobage)

Aux fourneaux !

Pour la saveur chocolat :

  1. Faites chauffer le beurre dans une casserole et ajoutez le lait concentré et la poudre de cacao.
  2. Faites chauffer jusqu’à obtenir une préparation assez épaisse.
  3. Étalez la pâte sur une assiette et laisser refroidir pendant une heure au réfrigérateur.
  4. Quand l’appareil est assez consistant, faites-en de petites boules avec vos mains et roulez-les dans les vermicelles au chocolat.

Pour la saveur coco :

  1. Faites chauffer le beurre dans une casserole et ajoutez le lait concentré et la noix de coco râpée.
  2. Faites chauffer jusqu’à obtenir une préparation assez épaisse.
  3. Étalez la pâte sur une assiette et laisser refroidir pendant une heure au réfrigérateur.
  4. Comme pour la saveur chocolat, faites-en de petites boules lorsque la préparation est assez consistante et roulez-les dans de la noix de coco râpée.

Ce n’est pas plus compliqué que ça et c’est surtout délicieux ! Ces petites douceurs se marient parfaitement avec le café et sont parfaites à offrir à toutes les occasions. Vous pouvez également essayer avec d’autres saveurs en gardant la même base et en ajoutant des extraits de fruits ou de la confiture par exemple. Vous pouvez aussi les rouler dans des gros grains de sucre, des fruits secs ou pourquoi pas du praliné ? Amusez-vous, régalez-vous ! Bon Ap’ !

Commentaires

Également féroce